Ginkgo biloba

On l'appelle aussi "arbre aux 40 écus" en raison de son feuillage or à l'automne, c'est aussi la valeur qui lui aurait été donnée à une certaine époque.

Arrivé sur terre il y a plus de 250 millions d'années, cet arbre originaire de Chine n'a quasiment jamais évolué depuis qu'il existe. Il peut vivre jusqu'à 2000 ans, mais sa croissance est lente.

Le ginkgo, un arbre exceptionnel

Un arbre puissamment résistant

Il est connu pour sa résistance à la pollution et au feu. A partir de 80°, le ginkgo biloba dilate son écorce et développe très vite dans tout son tronc, une gomme protectrice qui l'empêche de brûler (une sève inifuge).

Cet arbre a résisté à la plus grande des catastrophes humaines : la bombe atomique Hiroshima ! Au printemps suivant, à l'endroit où tous les végétaux avaient brûlé, le ginkgo biloba a repoussé, il a donc su résister à des ondes radioactives intenses.

Les scientifiques l'étudient pour ces propriétés exceptionnelles de résistance et ses vertus médicinales.

Côté usages :

Pour ce qui est de son utilisation, il produit un bois d'ébénisterie de qualité (pour les tables des tribunaux, les autels des temples bouddhistes en Chine et au Japon notamment).